23 août : Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition

23 août : Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition

Dans la nuit du 22 au 23 août 1791 éclatait à Saint Domingue (aujourd’hui Haïti et la République dominicaine) l'insurrection qui fut à l’origine de l’abolition de l’esclavage.

Un jour pour se souvenir de la tragédie qui donna naissance aux sociétés caribéennes et des Amériques au sens large.

Le Modèle Noir de Géricault à Matisse au Musée d'Orsay

Le Modèle Noir de Géricault à Matisse au Musée d'Orsay

Si vous ne l’avez pas encore vue, allez-y, courez-y !

Après la Wallach Art Gallery à New-York et le musée d’Orsay à Paris, l’exposition s’envole pour le Mémorial ACTe de Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe au mois de septembre. C’est inédit, c’est historique, jamais un tel ensemble d’œuvres majeures — plus de 300 peintures, gravures, sculptures, photographies… — n’a été présenté dans un département d’outre-mer.

Paris à l'heure du Gwoka

Paris à l'heure du Gwoka

Cette année, pour la Fête de la Musique, j’ai eu envie de voir des vrais gens qui font de la musique et qui chantent en vrai.

Direction le Jardin du Quadrilatère de l’Hôpital Saint Louis pour un rassemblement de l’Atelier de Gros Ka — en créole se serait plutôt l’Atilié Gwoka. 

Immersion américaine dans l’univers culinaire antillais

Immersion américaine dans l’univers culinaire antillais

Sur la Sugarcane-lane, on ne fait pas que boire des ti’punchs ou siroter des cockails. On mange aussi, et ça tombe bien : les deux s’accordent bien ensemble.

Aujourd’hui, on sort le tablier et on entre en cuisine avec Prisca, créatrice de macuisinecréole, et ses apprentis cuisiniers made-in-USA pour un atelier cuisine 100% Martinique, garanti sans ketchup ni Coca-Cola.

C’quil nous faudrait, c’est une bonne guerre!

C’quil nous faudrait, c’est une bonne guerre!

Brève de comptoir ? Paroles d’une immorale sagesse ? Sinistre appel au changement ?

Toutes les guerres apportent leur lot de sang, de larmes et de destructions 

Mais elles sont aussi la cause de grandes mutations économiques et sociales. Celle qui se voulait Der des Der mais qui ne fit qu’être la Première, ne déroge pas à la règle.

Rhum, Fils de Tafia et de Guildive

Rhum, Fils de Tafia et de Guildive

Au temps où le rhum ne s'appelait pas rhum, c'est un infâme liquide fermenté, du nom de tafia ou guildive, que les colons laissent aux esclaves, aux marins et aux pirates.

Faut-il croire que seul un miracle divin a pu transformer cet écorche-tripes infect et malodorant qu’est le tafia en un breuvage dont on exalte aujourd'hui la chaleur, les arômes et la subtilité ?